Powered by Investing.com
Le dollar a atteint un sommet de trois mois vendredi et les actions mondiales se dirigeaient vers leur cinquième semaine de gains sur six, avant la publication des données sur l'emploi américain qui peuvent pousser la Réserve fédérale vers sa première hausse de taux d'intérêt en près d'une décennie.

Les paris sur une augmentation des taux de la Fed en décembre sont de retour après la dernière réunion de la banque centrale américaine. La croissance de l'emploi américain a bondi en octobre et le taux de chômage a atteint un plus bas de 7-1/2 ans de 5,0 % dans une démonstration de force économique qui rend beaucoup plus probable une augmentation des taux d'intérêts de la part de la Réserve fédérale en décembre. Le département du Travail a annoncé vendredi que les emplois non agricoles ont augmenté de 271 000 le mois dernier, la plus forte hausse enregistrée depuis décembre 2014. En outre, le salaire horaire moyen a affiché une progression respectable de 9 cents.

Devises: Le dollar est resté à un sommet de six mois face aux autres principales devises vendredi, après que la publication de très bons chiffres sur l'emploi américain a renforcé les attentes d'une hausse des taux en décembre par la Réserve fédérale. Le dollar a progressé face à l'euro, la paire EURUSD évoluant entre 1,0894 et 1,0708, soit une baisse de 1,25% à un plus bas de six mois de 1,0747.
Le dollar a avancé face à livre sterling, la paire GBPUSD évoluant entre 1,5220 et 1,5028, soit une baisse de 0,89% à un plus bas de six mois de 1,5072
La paire USDJPY s'est négociée entre 123,27 et 121,39, progressant ainsi de 1,15% pour se négocier à un sommet de deux mois et demi de 123,13.

Pétrole brut: Les prix du pétrole brut étaient en voie d'afficher des pertes hebdomadaires vendredi, l'excès de l'offre de pétrole physique et la hausse du dollar ayant secoué le marché. Les prix de référence ont regagné un peu de terrain en début de séance, mais toute reprise soutenue a été confrontée à de forts vents contraires.
Le pétrole brut a évolué à la hausse entre 45,03 et 43,92. Le pétrole Brent a évolué à la hausse entre 47,95 et 47,02.

Or : L'or a plongé à un nouveau plus bas de trois mois vendredi sur fond de forte hausse du dollar, car la publication d'un très bon rapport sur l'emploi américain a renforcé les arguments en faveur d'une hausse des taux d'intérêt en décembre par la Réserve fédérale.
Sur la division Comex de la New York Mercantile Exchange, l'or pour livraison en décembre a évolué dans un large range entre $1 084,60  et $1 109,70 l'once, avant de s'établir à $1 088,00, soit une baisse de 16,20 (1,47%) au cours de la séance. L'or a chuté de près de 8% depuis le début de la séance du 28 octobre, la première de la série actuelle de baisses de huit séances. À un moment donné vendredi, l'or a chuté à son plus bas niveau depuis le 7 août. Le métal précieux s'est rapproché de son plus bas de six ans et demi touché en juillet lorsqu'il a plongé sous la barre des 1 080 $ l'once au cours d'un dérapage de 10 jours.

Indices : Les actions italiennes étaient en hausse vendredi après la clôture, la progression des valeurs des secteurs des services financiers, des technologies et des voyages et loisirs ayant tiré les bourses à la hausse. À la clôture à Milan, l'indice MIB 40 a progressé de 1,33%.
Les actions françaises étaient en hausse vendredi après la clôture, la bonne tenue des valeurs du secteur aéronautique et de la défense, du secteur bancaire et du secteur des équipements électroniques ayant tiré les bourses à la hausse. À la clôture à Paris, le CAC 40 a gagné 0,08% pour toucher un nouveau plus haut d'un mois.
Les actions espagnoles étaient en hausse vendredi après la clôture, la progression des valeurs des secteurs des services financiers et de l'immobilier, des services aux consommateurs et du secteur des bâtiments et de la construction ayant tiré les bourses à la hausse. À la clôture à Madrid, l'indice IBEX 35 s'est adjugé 0,21%.

Les actions allemandes étaient en hausse vendredi après la clôture, la progression des valeurs des secteurs de la construction, du transport et de la logistique et du secteur pharmaceutique et de la santé ayant tiré les bourses à la hausse. À la clôture à Francfort, le DAX a gagné 0,92% pour toucher un nouveau sommet d'un mois.
Les actions britanniques étaient en baisse vendredi après la clôture, car les pertes enregistrées dans les secteurs des services et équipements pétroliers, de la distribution, de l'exploitation minière et dans le secteur électrique ont tiré les bourses à la baisse. À la clôture à Londres, le FTSE 100 a chuté de 0,16%.

Les actions japonaises étaient en hausse vendredi après la clôture, la bonne tenue des valeurs des secteurs des minéraux non métalliques, de l'énergie et de la vente au détail ayant tiré les bourses à la hausse.
À la clôture à Tokyo, le Nikkei 225 a progressé de 0,78% pour toucher un nouveau sommet d'un mois.
À la clôture, l'indice US30 a évolué à la baisse entre 17912 et 17768 (-0,07%), l'indice S&P500 a évolué à la baisse entre 2102,15 et 2084,15 (-0,34), et le Nasdaq a évolué à la hausse entre 5144,0 et 5092,9 (+0,08%).

Calendrier économique
Lundi 9 novembre 2015

Heure

Devise

Publication

Prévisions

Ancienne valeur

Toute la journée

EUR

Réunion de l'Eurogroupe

 

 

Share:

 
 
 
Share on Tumblr

Les CFD et le FOREX sont des produits à effet de levier. Les transactions portant sur les CFD comportent un degré élevé de risque puisque l'effet de levier peut fonctionner contre ou en votre faveur. Par conséquent, les CFD ne conviennent pas à tout type d'investisseur, et peuvent entraîner la perte totale de votre investissement. Veuillez consulter la clause de non-responsabilité.

Avertissement : FXGM (www.fxgm.com) est une marque de Depaho Ltd, une Société d’investissement chypriote immatriculée, autorisée et réglementée par la Cyprus Securities and Exchange Commission (www.cysec.gov.cy) sous le numéro de licence 161/11. Les « Contrats pour la Différence » (CFDs) sont en général des produits à effet de levier. Effectuer des transactions sur les CFDs de gré à gré (OTC) liés aux matières premières, au Forex, aux Indices et aux Actions, comporte un degré élevé de risque et peut entraîner la perte de la totalité de votre investissement. A ce titre, les CFDs ne sauraient convenir et/ou être adaptés à tout type d'investisseur. Vous ne devriez pas investir de l’argent que vous ne pouvez pas vous permettre de perdre. Avant de prendre la décision d’effectuer des transactions, vous devez être conscients de tous les risques associés au trading de CFDs OTC, et solliciter l’avis d’un conseiller financier indépendant et agréé. Les performances passées ne constituent pas un indicateur fiable des résultats futurs. Les prévisions ne constituent pas un indicateur fiable de performances futures. Les informations fournies par Depaho Ltd sont des informations générales qui ne devraient pas être interprétées comme des conseils en investissement.