Powered by Investing.com
Les prix à l'importation aux États-Unis ont chuté en octobre, car le coût du pétrole et d'un éventail de produits a baissé, indiquant qu'un dollar fort et une demande mondiale faible ont continué à exercer une pression à la baisse sur l'inflation importée. D'autres données publiées mardi ont fait état d'une hausse-surprise des stocks des grossistes en septembre, ce qui suggère que le ralentissement de la croissance économique au troisième trimestre n'a pas été aussi brutal comme on le croyait au départ. Le département du Travail a déclaré que les prix à l'importation ont baissé de 0,5 % le mois dernier après une baisse de 0,6 % en septembre. Les prix à l'importation ont diminué au cours de 14 des 16 derniers mois. Les prix du pétrole importé ont diminué de 2,1% après avoir reculé de 6,0% en septembre.

Les stocks des grossistes aux États-Unis ont augmenté plus que prévu en septembre selon les chiffres officiels publiés mardi. Dans un rapport, le département du Commerce américain a indiqué que les stocks des grossistes ont augmenté de 0,5% en données corrigées des variations saisonnières, au-dessus des prévisions d'une augmentation de 0,1%.

Devises: Le dollar est resté à un sommet de sept mois face aux autres principales devises mardi, car les attentes croissantes d'une hausse des taux par la Réserve fédérale en décembre ont continué à soutenir largement le billet vert. La paire EURUSD a chuté de 0,52% pour toucher un nouveau plus bas de sept mois de 1,0695. L'euro est resté sous pression après l'annonce par l'agence Reuters que la Banque centrale européenne pourrait réduire son taux de dépôt un peu plus loin en territoire négatif lors de sa réunion de décembre. La paire USDJPY a progressé de 0,13% à 123,32. Ailleurs, le dollar est resté stable face à la livre sterling, la paire GBPUSD évoluant à 1,5114. La paire EURUSD a évolué entre 1,0790 et 1,0675. La paire GBPUSD a évolué entre 1,5146 et 1,5092. La paire USDJPY a évolué entre 123,44 et 123,03.

Pétrole brut: Les contrats à terme sur le brut ont clôturé légèrement à la hausse au cours d'une séance agitée et volatile dans un contexte où l'Agence internationale de l'énergie a lancé de sérieux avertissements sur les ramifications d'importantes réductions des investissements dans le secteur.

Sur le New York Mercantile Exchange, le pétrole brut WTI pour livraison en décembre a évolué entre $43,59 et $44,76 le baril avant de clôturer à $44,25, soit une hausse de 0,38 ou 0,85% en séance À un moment donné mardi, les contrats à terme sur le pétrole brut américain ont chuté à près d'un plus bas de deux semaines avant de se reprendre dans l'après-midi. Après s'être envolés au-dessus de $50 le baril à la mi-octobre, les contrats à terme sur le Texas Long Sweet ont plongé de plus de 10%.

Le pétrole brut a évolué à la hausse entre 44,76 et 43,59. Le pétrole Brent a évolué à la hausse entre 48,52 et 47,68.

Or : Les contrats à terme sur l'or sont restés relativement à l'équilibre en dépit de la hausse du dollar, car la persistance de mauvais chiffres économiques en Chine et le moment d'une hausse des taux d'intérêt par la Réserve fédérale sont restés au centre des préoccupations.

Sur la division Comex de la New York Mercantile Exchange, l'or pour livraison en décembre a évolué dans un range étroit entre $1 084,50 et $1 093,80 l'once, avant de s'établir à $1 088,60, soit une hausse de 0,70 (0,06%) au cours de la séance. L'or a maintenant clôturé à la baisse en neuf des dix dernières séances. Depuis qu'il a touché un sommet au-dessus de $1 185 l'once à la mi-octobre, l'or a perdu environ 8% en valeur. Après avoir effacé la plupart de ses gains des trois mois précédents, le métal précieux continue d'évoluer autour d'un plus bas de près de six ans et demi depuis juillet. L'or a probablement trouvé du soutien à $1 078,60, le plus bas depuis 24 juillet et s'est heurté à la résistance des $1 141,80, le plus haut depuis le 1er novembre.

Indices : À la clôture à Paris, le CAC 40 a progressé de 0,02%. À la clôture à Milan, l'indice MIB 40 a progressé de 1,40%. À la clôture à Madrid, l'indice IBEX 35 a progressé 0,11%. À la clôture à Francfort, le DAX a progressé de 0,16%. À la clôture à Londres, l'indice Investing.com United Kingdom 100 a chuté de 0,33%. À la clôture à Tokyo, le Nikkei 225 a progressé de 0,15% pour toucher un nouveau sommet d'un mois. À la clôture, l'indice US30 a évolué à la hausse entre 17768,66 et 17657,72 (+0,15%), l'indice S&P 500 a évolué à la hausse entre 2083,60 et 2069,30 (+0,16%), et le Nasdaq a évolué à la baisse entre 5086,9 et 5051,2 (-0,22%).

Calendrier économique
Mercredi 11 novembre 2015 :
 

Heure

Devise

Publication

Prévisions

Ancienne valeur

9:30

GBP

Indice du salaire moyen 3m/an

3,20%

3,00%

9:30

GBP

Évolution des demandeurs d'emploi

1,6K

4,6K

9:30

GBP

Taux de chômage

5,40%

5,40%

13:15

EUR

Discours de Draghi, président de la BCE

 

 

11-13

USD

Taux de défaillance sur les prêts hypothécaires

 

5,30%

Share:

 
 
 
Share on Tumblr

Les CFD et le FOREX sont des produits à effet de levier. Les transactions portant sur les CFD comportent un degré élevé de risque puisque l'effet de levier peut fonctionner contre ou en votre faveur. Par conséquent, les CFD ne conviennent pas à tout type d'investisseur, et peuvent entraîner la perte totale de votre investissement. Veuillez consulter la clause de non-responsabilité.

Avertissement : FXGM (www.fxgm.com) est une marque de Depaho Ltd, une Société d’investissement chypriote immatriculée, autorisée et réglementée par la Cyprus Securities and Exchange Commission (www.cysec.gov.cy) sous le numéro de licence 161/11. Les « Contrats pour la Différence » (CFDs) sont en général des produits à effet de levier. Effectuer des transactions sur les CFDs de gré à gré (OTC) liés aux matières premières, au Forex, aux Indices et aux Actions, comporte un degré élevé de risque et peut entraîner la perte de la totalité de votre investissement. A ce titre, les CFDs ne sauraient convenir et/ou être adaptés à tout type d'investisseur. Vous ne devriez pas investir de l’argent que vous ne pouvez pas vous permettre de perdre. Avant de prendre la décision d’effectuer des transactions, vous devez être conscients de tous les risques associés au trading de CFDs OTC, et solliciter l’avis d’un conseiller financier indépendant et agréé. Les performances passées ne constituent pas un indicateur fiable des résultats futurs. Les prévisions ne constituent pas un indicateur fiable de performances futures. Les informations fournies par Depaho Ltd sont des informations générales qui ne devraient pas être interprétées comme des conseils en investissement.