Powered by Investing.com
La croissance économique mondiale a perdu son élan en septembre, avec une nouvelle baisse de la production manufacturière en Chine, un ralentissement de la croissance de l'activité manufacturière dans la zone euro et une activité stable aux États-Unis. Les dernières enquêtes menées auprès des entreprises à travers l'Asie, l'Europe et l'Amérique dressent un tableau plus sombre et sont susceptibles de susciter plus d'appels à de nouvelles mesures d'assouplissement des politiques monétaires par les banques centrales. Les enquêtes menées dans les secteurs manufacturier et des services de la Chine ont montré que la deuxième économie du monde pourrait ralentir plus rapidement que prévu, avec des suppressions d'emplois plus importantes. Les inquiétudes au sujet de la Chine et la volatilité du marché mondial figuraient en tête de liste des raisons pour lesquelles la Réserve fédérale américaine n'a pas augmenté les taux d'intérêt le mois dernier.

Devises : Le dollar a évolué à la baisse face aux autres grandes devises jeudi, après que les données ont montré que l'activité manufacturière aux États-Unis a de nouveau ralenti en septembre et que les inscriptions au chômage ont augmenté plus que prévu la semaine dernière. Le dollar a chuté face au yen, la paire USD/JPY abandonnant 0,13% à 119,70. Le dollar a chuté face à la livre sterling, la paire GBP/USD grimpant de 0,22% à 1,5161. Le dollar a aussi chuté face à l'euro, la paire EUR/USD progressant de 0,11% à 1,1161. La paire EURUSD a évolué entre 1,1208 et 1,1136. La paire GBPUSD a évolué entre 1,5180 et 1,5108. La paire USDJPY a évolué entre 120,28 et 119,50.

Pétrole brut : Les contrats à terme sur le pétrole brut américain ont baissé légèrement jeudi, car les investisseurs digéraient les rapports faisant état d'un gonflement significatif des stocks nationaux la semaine dernière, alors que les conséquences d'un accord complet relatif au nucléaire iranien sur la surabondance de l'offre mondiale sont restées au centre des préoccupations. Le pétrole brut pour livraison en novembre a évolué dans une large fourchette entre 44,64 $ et 47,08 $ le baril avant de s'établir à 44,75 $, soit une baisse de 0,34 ou 0,75% en séance. Le pétrole brut Brent pour livraison en novembre a oscillé entre 47,6 $ 5 et 49,83 $ le baril, avant de clôturer à 47,67 $, soit une baisse de 0,68 ou 1,40% au cours de la séance.

Or : Les cours de l'or ont évolué jeudi à leurs niveaux les plus bas en plus de deux semaines. L'or pour livraison en décembre a évolué dans une fourchette étroite entre 1 110,40 $ et 1 118,50 $ l'once avant de s'établir à 1 114,50 $, soit une baisse de 0,70 ou 0,06% au cours de la séance

Indices : À la clôture à Francfort, le DAX a chuté de 1,57%. Les valeurs britanniques étaient en hausse après la clôture jeudi et l'indice FTSE 100 a progressé de 0,18%. Les valeurs françaises étaient en baisse après la clôture jeudi et le CAC 40 a perdu 0,65%. À la clôture à Madrid, l'indice IBEX 35 s'est adjugé 0,08%.

Après avoir ouvert la séance en légère reprise, les bourses ont chuté tout au long de la matinée, puis ont réduit leurs pertes dans l'après-midi jeudi. Mais les trois principaux indices américains étaient encore en territoire négatif plus tard au cours de la séance. Le Dow Jones Industrial Average a chuté de 0,50%, le S&P 500 a baissé de 0,30% et le Nasdaq a abandonné 0,40%.

L'indice Shanghai Composite a progressé de 0,50%, alors que l'indice Nikkei 225 au Japon a gagné 1,92%.

Calendrier économique
Vendredi 2 octobre 2015:

Heure

Devise

Publication

Prévisions

Ancienne valeur

1:30

EUR

Discours de Draghi, président de la BCE

 

 

7:00

EUR

Évolution de l'emploi en Espagne

17,9K

21,7K

8:30

GBP

PMI de la construction

57,5

57,3

12:30

USD

Salaire horaire moyen

0,20%

0,30%

12:30

USD

Évolution de l'emploi non agricole

202K

173K

 12:30

USD

Taux de chômage

5,10%

5,10%

14:00

USD

Commandes industrielles (mensuel)

-0,90%

0,40%

17:30

USD

Discours de Fisher, membre du FOMC

 

 

Share:

 
 
 
Share on Tumblr

Les CFD et le FOREX sont des produits à effet de levier. Les transactions portant sur les CFD comportent un degré élevé de risque puisque l'effet de levier peut fonctionner contre ou en votre faveur. Par conséquent, les CFD ne conviennent pas à tout type d'investisseur, et peuvent entraîner la perte totale de votre investissement. Veuillez consulter la clause de non-responsabilité.

Avertissement : FXGM (www.fxgm.com) est une marque de Depaho Ltd, une Société d’investissement chypriote immatriculée, autorisée et réglementée par la Cyprus Securities and Exchange Commission (www.cysec.gov.cy) sous le numéro de licence 161/11. Les « Contrats pour la Différence » (CFDs) sont en général des produits à effet de levier. Effectuer des transactions sur les CFDs de gré à gré (OTC) liés aux matières premières, au Forex, aux Indices et aux Actions, comporte un degré élevé de risque et peut entraîner la perte de la totalité de votre investissement. A ce titre, les CFDs ne sauraient convenir et/ou être adaptés à tout type d'investisseur. Vous ne devriez pas investir de l’argent que vous ne pouvez pas vous permettre de perdre. Avant de prendre la décision d’effectuer des transactions, vous devez être conscients de tous les risques associés au trading de CFDs OTC, et solliciter l’avis d’un conseiller financier indépendant et agréé. Les performances passées ne constituent pas un indicateur fiable des résultats futurs. Les prévisions ne constituent pas un indicateur fiable de performances futures. Les informations fournies par Depaho Ltd sont des informations générales qui ne devraient pas être interprétées comme des conseils en investissement.