Powered by Investing.com
La Banque asiatique de développement a abaissé mardi ses prévisions de croissance économique pour la Chine en 2015 à 6,8% contre 7,2%. Les inquiétudes largement répandues au sujet de la Chine ont pris de l'ampleur, alors que le président chinois Xi Jinping est arrivé à Seattle pour rencontrer Bill Gates et prendre part à un sommet États-Unis - Chine sur les technologies au cours des deux prochains jours. Les perspectives de l'économie mondiale sont devenues plus sombres mercredi avec l'apparition de signes d'un ralentissement plus prononcé en Chine, en dépit de la politique de relance massive, associée à une croissance au mieux faible en Europe. Dans la zone euro, le groupe de recherche Markit a annoncé que le PMI manufacturier en Allemagne a chuté à 52,5 en septembre contre 53,3 le mois précédent, alors que le PMI des services a baissé légèrement à 54,3 contre 54,9. Le PMI manufacturier de la France a progressé légèrement à 50,4 ce mois-ci contre 48,3 en août, alors que le PMI des services a avancé à 51,2 contre 50,6.

La croissance du secteur manufacturier américain n'a présenté aucune évolution d'un mois à l'autre en septembre, restant à son plus bas en près de deux ans, selon un rapport de l'industrie. La volatilité sur le marché boursier américain a augmenté récemment, les investisseurs s'inquiétant d'un ralentissement économique mondial dirigé par la Chine.

Devises: L'euro a progressé face au dollar américain mercredi, s'éloignant un plus bas de semaines et demi après que le président de la Banque centrale européenne, Mario Draghi, a déclaré qu'il était trop tôt de décider de la nécessité de renforcer ou non les mesures de relance, alors que l'espoir d'une hausse des taux avant la fin de l'année a continué de prêter un large soutien au billet vert. La paire EURUSD a évolué à la hausse entre 1,1105 et 1,1213. La paire GBPUSD a évolué à la baisse entre 1,5368 et 1,5221. La paire USDJPY a évolué relativement à l'équilibre entre 119,64 yens et 120,55 yens.

Pétrole brut : Les marchés mondiaux du pétrole ont chuté mercredi, le brut léger américain chutant jusqu'à 3 % après que l'impact haussier des stocks de brut a été compensé par d'importantes réserves d'essence, ce qui a suscité des inquiétudes au sujet de l'ampleur des approvisionnements en carburant en automne. Le brut Brent de la Mer du Nord a évolué à la baisse entre $50,24 et $47,69. Le pétrole brut léger américain a évolué à la baisse entre $47,15 et $44,42.

Or : Les contrats à terme sur l'or ont avancé légèrement en raison d'une vague de positions courtes, alors même que les données manufacturières chinoises ont touché un nouveau plus bas de six ans et demi, exacerbant les craintes d'une prochaine récession dans la deuxième plus grande économie du monde. L'or avait subi des pressions baissières au cours des derniers mois en raison de l'incertitude quant au moment où la Fed déciderait de relever les taux d'intérêt de leur plus bas record actuel. Sur la division Comex de la New York Mercantile Exchange, l'or a évolué à la hausse dans fourchette comprise entre $1 121,10 et $1 133,50 l'once.

Indices : Les bourses asiatiques ont affiché leur plus forte baisse d'une séance en un mois. Les actions à Shanghai ont fortement chuté, car un indicateur clé de la confiance dans le secteur manufacturier en Chine à chuté à un plus bas de 78 mois, détériorant davantage un sentiment déjà négatif L'indice Shanghai Composite a chuté de 2,16%, alors que le Nikkei 225 a chuté de 1,96%. Les bourses européennes ont légèrement progressé mercredi, après la publication de données mitigées sur l'activité manufacturière et le secteur des services en Allemagne et en France. À la clôture à Francfort, le DAX a affiché une progression de 0,44%. À la clôture à Paris, le CAC 40 a avancé légèrement de 0,10%. À la clôture à Madrid, l'indice IBEX 35 a chuté de 0,79%. Enfin à la clôture à Londres, le FTSE 100 a grimpé de 1,62%.

Wall Street a chuté au cours d'une séance volatile mercredi, les valeurs industrielles et des matières premières ayant été touchées par la publication de mauvais chiffres manufacturiers en Chine et aux États-Unis. À la clôture, le Dow Jones Industrial Average a chuté de 0,21%. L'indice S&P 500 a chuté de 0,13%, et le Nasdaq Composite a chuté de 0,08%.

Calendrier économique
Jeudi 24 septembre 2015 :

Heure

Devise

Publication

Prévisions

Ancienne valeur

11:00

EUR

Indice allemand IFO du climat des affaires

107,8

108,3

12:15

EUR

ORPLT ciblées

 

73,8B

15:30

USD

Commandes de base de biens durables (mensuel)

0,20%

0,40%

15:30

USD

Demandes d'allocations chômage

268K

264K

15:30

USD

Commandes de biens durables (mensuel)

-2,00%

2,20%

17:00

USD

Ventes de logements neufs

516K

507K

Share:

 
 
 
Share on Tumblr

Les CFD et le FOREX sont des produits à effet de levier. Les transactions portant sur les CFD comportent un degré élevé de risque puisque l'effet de levier peut fonctionner contre ou en votre faveur. Par conséquent, les CFD ne conviennent pas à tout type d'investisseur, et peuvent entraîner la perte totale de votre investissement. Veuillez consulter la clause de non-responsabilité.

Avertissement : FXGM (www.fxgm.com) est une marque de Depaho Ltd, une Société d’investissement chypriote immatriculée, autorisée et réglementée par la Cyprus Securities and Exchange Commission (www.cysec.gov.cy) sous le numéro de licence 161/11 et autorisée par le FSB (www.fsb.co.za), autorisation no. 47709. Les « Contrats pour la Différence » (CFDs) sont en général des produits à effet de levier. Effectuer des transactions sur les CFDs de gré à gré (OTC) liés aux matières premières, au Forex, aux Indices et aux Actions, comporte un degré élevé de risque et peut entraîner la perte de la totalité de votre investissement. A ce titre, les CFDs ne sauraient convenir et/ou être adaptés à tout type d'investisseur. Vous ne devriez pas investir de l’argent que vous ne pouvez pas vous permettre de perdre. Avant de prendre la décision d’effectuer des transactions, vous devez être conscients de tous les risques associés au trading de CFDs OTC, et solliciter l’avis d’un conseiller financier indépendant et agréé. Les performances passées ne constituent pas un indicateur fiable des résultats futurs. Les prévisions ne constituent pas un indicateur fiable de performances futures. Les informations fournies par Depaho Ltd sont des informations générales qui ne devraient pas être interprétées comme des conseils en investissement.